category_banniere
AccueilComment lutter contre la chute des cheveux ?

Comment lutter contre la chute des cheveux ?

La chute de cheveux est un problème capillaire à laquelle bon nombre d’entre nous peut être confronté quotidiennement ou périodiquement.

Perdre des cheveux pendant le coiffage est normal car ils ont un cycle de vie : ils poussent, vivent et finissent par mourir en tombant lorsque la production de kératine s’arrête. Ce cycle est compris entre 3 et 7 ans, et il ne faut donc pas vous inquiéter de perdre une vingtaine de cheveux par jour.

La chute peut être plus importante selon la saison, à savoir entre les mois de mars-avril et septembre-octobre. Un fort ensoleillement ou une chute brutale de la température peut aussi entraîner une chute de cheveux plus considérable. De même, certains facteurs comme la grossesse, le stress, la fatigue ou la ménopause peuvent également être la cause d’une chute de cheveux passagère. Par contre, en cas de chute entraînant le dégarnissement de certaines parties du crâne, un traitement médical peut être nécessaire.

La chute de cheveu passagère, elle, peut être réversible grâce aux conseils que nous vous livrons ci-après.

Utilisez de l’huile de ricin

L’huile de ricin est l’alliée des cheveux qui tombent. Grâce à sa richesse en acide gras et vitamine E ainsi que ses propriétés antifongique et antibactérienne, cette huile stimule la microcirculation du cuir chevelu, ce qui favorise la pousse et amoindrit la chute de cheveu dans le même temps.

lutter contre la chute de cheveux contenu 01

Ces caractéristiques font de cette huile un produit idéal donc pour prévenir et même lutter contre la chute passagère des cheveux. Pour ce faire, nous vous conseillons de l’intégrer à vos recettes maisons de soins capillaires. Vous pouvez par exemple l’utiliser en masque capillaire en la mélangeant avec de l’ail : écrasez 3 gousses d’ail et faites macérer le tout dans de l’huile de ricin pendant une dizaine de jours dans un endroit frais et protéger de la lumière. Filtrez ensuite votre macérât pour enlever l’ail, puis appliquez-le sur votre cuir chevelu avec un applicateur. Laissez reposer pendant toute une nuit, et rincez abondamment à l’eau claire avant votre shampoing, le lendemain. Pour profiter de tous les bienfaits de cette huile, prenez soin de choisir une huile bio comme celle de la gamme Tsara.

Le romarin, sous toutes ses formes

Le romarin est une plante aromatique aux vertus revitalisantes qui est également indiquée pour lutter contre la chute des cheveux et optimiser leur croissance. Il agit en stimulant les follicules pileux, il assainit le cuir chevelu des pellicules qui ont tendance à l’étouffer, et renforce également le cuir chevelu.

Vous pouvez en trouver très facilement au marché auprès des vendeurs de légumes, et tout comme l’huile de ricin, l’utiliser pour composer de soins capillaires maison. Vous pouvez d’ailleurs fabriquer un macérât huileux avec des brins de romarin et de l’huile de ricin qu’il faudra laisser reposer pendant un mois. Pour éviter que le mélange ne rancisse, il est conseillé également d’y ajouter quelques gouttes de vitamine E.

Il est également possible de fabriquer une eau de rinçage au romarin en faisant bouillir 3 cuillères à soupe de romarin dans un litre d’eau. Cette eau peut être utilisée en dernier rinçage après le shampoing pour stimuler la pousse des cheveux. Enfin, vous pouvez aussi mélanger de l’huile essentielle de romarin dans les huiles végétales que vous utilisez habituellement pour vous coiffer. Notez qu’en plus de favoriser la pousse, le romarin prévient aussi l’apparition des cheveux blancs et apporte du volume.

Évitez les accessoires et les coiffures qui tirent sur les cheveux

En hiver, nous avons l’habitude de réaliser des coiffures sous forme de tresses et de nattes afin de protéger les cheveux du froid, ce qui est très bien. Toutefois, il est important de veiller à ce que ces coiffures ne tirent pas sur la naissance des cheveux, car ils auront tendance à tomber plus facilement. De ce fait, il faut éviter les queues-de-cheval serrées, les tresses trop petites, les chignons… et préférer plutôt les nattes collées, qui sont moins agressives.

Par ailleurs, il est conseillé d’éviter également les accessoires capillaires qui tirent sur les cheveux : les bandeaux, les élastiques trop petits, les bigoudis… Il vaut mieux utiliser des chouchous en satin et de barrettes souples qui retiennent bien les cheveux sans agresser le cuir chevelu.

Une alimentation équilibrée

L’alimentation influence pour beaucoup la santé des cheveux, raison pour laquelle il est important de veiller à son équilibre. De ce fait, il est conseillé de consommer des aliments riches en zinc (fruits de mer, viande rouge, haricots secs…) et en vitamine B (produits laitiers, poissons, viandes…) car ils favorisent la pousse des cheveux.

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles récents