fbpx
category_banniere
AccueilComment lutter contre la pollution intérieure ?

Comment lutter contre la pollution intérieure ?

La pollution intérieure se définit comme l’ensemble des impuretés non-industrielles présentes dans un environnement clos et notamment : les maisons, les hôpitaux, les collectivités, les locaux administratifs côtoyés par le public, etc.

Nous ne nous en rendons pas forcément compte, et pourtant, l’air que nous respirons peut être plus vicié à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. Cette situation peut affecter les personnes les plus sensibles, à l’instar des personnes à la santé précaire, des enfants, des personnes âgées, etc. Elle peut aussi être la source de nombreuses affections respiratoires même pour les personnes les plus solides.

Comment faire pour lutter contre la pollution intérieure ?

Quelles sont les sources de pollution à l’intérieur de la maison ?

Différents facteurs peuvent entraîner la pollution de l’air à l’intérieur de la maison dont :

  • La fumée de tabac: le tabac contient une multitude de composants nuisibles pour la santé et ils affectent aussi bien les fumeurs actifs que ceux qui inhalent la fumée qui vicie l’air ambiant.
  • Le monoxyde de carbone (CO): ce gaz invisible à l’œil nu et sans odeur peut être la cause de nombreuses intoxications et dans les cas les plus extrêmes, il peut entraîner la mort. Les poêles à charbon utilisées dans les cuisines peuvent être une source importante de pollution intérieure.
  • Les composés organiques volatils (COV): ces substances nocives sont contenues dans les produits d’entretien et d’hygiène : parfums, désodorisants, colle, feutre, peinture, laque etc. Lorsque leur teneur en formaldéhyde et benzène est trop élevée, ils peuvent être cancérigènes.
  • Les allergènes tels que les acariens, poils d’animaux, pollens, particules fines, etc. Il s’agit de micro-organismes présents dans divers d’endroits, comme sur la moquette, les tissus d’ameublement, les tapis, les revêtements de sol, les faux plafonds…. L’exposition à ces allergènes peut entraîner de nombreux problèmes respiratoires surtout pour les personnes qui souffrent d’allergies.

Les bons gestes pour éviter la pollution intérieure :

La pollution intérieure n’est pas une fatalité, en observant quelques bonnes pratiques, vous pouvez faire en sorte de vivre dans un environnement sain et hygiénique.

Nettoyez régulièrement votre intérieur et ne négligez aucun objet

Bon nombre d’objets que nous utilisons au quotidien sont de véritables nids à microbes et à bactéries, et pourtant, nous en négligeons la propreté. Il faut donc non seulement faire régulièrement le ménage dans la maison, mais surtout porter une attention particulière à ces différents objets : télécommande, clavier d’ordinateur, poignées de porte, etc.

Pensez à nettoyer également toutes les surfaces avec les produits adaptés et à dépoussiérer à chaque fois que vous faites le ménage.

Aérez

Pour bénéficier des bienfaits de l’air pur, il est nécessaire d’avoir une bonne aération en intérieur. Il est donc conseillé d’ouvrir toutes les fenêtres pendant au moins une heure tous les jours pour que la poussière et les autres particules peu hygiéniques provenant des meubles, des produits d’entretien, des combustibles utilisés dans la cuisine, etc. puissent se déliter.

N’abusez pas des parfums d’intérieur

Bien que la senteur des bougies parfumées et des bâtons d’encens soit agréable, il faut savoir que ces derniers peuvent libérer des molécules nocives pour la santé. Une inhalation à forte dose, quasi-quotidienne dans une pièce close est d’ailleurs fortement déconseillée pour éviter de respirer ces substances.

Mieux encore, troquez-les contre un purificateur d’air aux huiles essentielles qui sont plus sains pour la santé et laissent une senteur agréable à l’intérieur de la pièce.

Comment lutter contre la pollution interieure contenu 01

Utilisez un produit d’entretien multi-usages

L’utilisation des produits d’entretien est incontournable pour avoir une maison impec toutefois, ils libèrent des composés volatils qui polluent l’air. Pour éviter de s’exposer à un trop grand nombre de particules, la solution est de limiter leur nombre en utilisant un produit nettoyant multi-usages. De cette manière, vous minimisez le niveau de particules libérées dans l’air tout en faisant des économies sur les produits d’entretien ménager.

Pensez également à vous conformer aux conseils d’utilisations prévus par le fabriquant et éviter autant les mélanges pour éviter de respirer des gaz nuisibles.

Enfin, aérez toujours la maison après avoir nettoyé avec un produit d’entretien.

Luttez contre le tabagisme

Le tabac contient plus de 3 000 substances toxiques responsables de nombreuses maladies cardio-vasculaires, de cancers, d’asthme, etc. Il est aussi un facteur de pollution intérieure, de ce fait, il est formellement proscrit de fumer à l’intérieur de la maison, même dans une pièce aérée. Pensez également à sensibiliser vos proches fumeurs aux dangers de la pollution intérieure et à celui auquel ils exposent leurs proches lorsqu’ils fument en intérieur.

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles récents