category_banniere
AccueilComment protéger les usagers contre les infections ?

Comment protéger les usagers contre les infections ?

Qu’il s’agisse de toilettes publiques, de sanitaires d’entreprise ou de la maison, les risques d’infection y sont particulièrement élevés. En effet, le nombre d’utilisateurs et les surfaces communes utilisées dans un espace confiné optimisent la prolifération des bactéries et des microbes et donc des virus et des maladies en tout genre.

Il est important de préserver l’hygiène de cet espace afin de protéger les utilisateurs contre les infections diverses. Cela passe par un nettoyage et une désinfection régulière des toilettes en respectant certains bons gestes et en utilisant les bons produits.

Zoom sur les bonnes pratiques à observer afin de protéger les usagers des toilettes contre les infections.

L’hygiène des mains

L’hygiène des sanitaires passe par l’hygiène des mains elles-mêmes, dans la mesure où elles entrent en contact avec les nombreuses surfaces qui y sont présentes. Pour que les utilisateurs puissent adopter une bonne hygiène des mains, il faut prévoir des installations permettant de se laver et de se sécher les mains. Il vaut mieux d’ailleurs préférer les distributeurs sans contact pour le savon liquide plutôt que de poser un pain de savon (les micro-organismes peuvent aussi s’y déposer !) sur le lavabo. Cette option est surtout conseillée dans les toilettes très fréquentées comme celles des entreprises. Le gel hydroalcoolique peut également être nécessaire pour une protection supplémentaire contre les virus et les bactéries.

Vous trouverez de nombreuses solutions de distributeur liquide dans la gamme Carmen de SOMAPRO. L’essuie-main en papier est également pratique non seulement pour s’essuyer les mains mais aussi pour fermer et ouvrir les robinets sans avoir à les toucher directement.

WC usagers contre les infections contenu 01 1 scaled

L’hygiène des surfaces

Les utilisateurs des toilettes sont amenés à toucher les nombreuses surfaces comme les lavabos, la poignée de la porte, la lunette des toilettes, les boutons de la chasse d’eau, etc. cela entraîne leur contamination par les micro-organismes infectieux qui peuvent être transportés par la suite, par manque d’hygiène sur d’autres surfaces.

Pour stopper la propagation des agents pathogènes, il s’avère impératif de nettoyer régulièrement les surfaces avec des produits désinfectants comme le gel WC pour l’intérieur de la cuvette et le nettoyant avec javel pour les robinets, lavabos, sols, etc. Il existe également des nettoyants désinfectants sans javel, dont la formulation leur assure d’éliminer jusqu’à 99,9% des bactéries sur les surfaces.

La contamination pouvant parvenir des éléments extérieurs comme les chaussures, il est aussi recommandé de les bloquer en prévoyant des paillassons à l’entrée des sanitaires pour s’essuyer les pieds et des consoles pour déposer les objets personnels comme les sacs à main par exemple. Le sol quant à lui, doit être nettoyé régulièrement avec un produit nettoyant ET désinfectant à la fois, afin d’éliminer complètement les micro-organismes.

L’hygiène de l’air

Le mouvement rapide de l’eau lors de l’activation de la chasse d’eau entraîne la dispersion des gouttelettes dans l’air, qui sont autant de sources d’infection, car elles sont issues de l’urine et des déjections solides. En effet, bien que les plus grosses gouttes retombent dans la cuvette, les plus petites se propagent dans l’air et contaminent les autres surfaces mais aussi l’air ambiant.

Il est donc primordial de veiller à l‘hygiène de l’air en prévoyant une bonne ventilation dans les toilettes : cela empêche la suspension des aérosols, la mauvaise odeur et les problèmes d’humidité éventuels causés par la plomberie. En d’autres termes, vous devez prévoir une grille d’aération ou une fenêtre dans les sanitaires, voire même une VMC pour les bâtiments professionnels.

Pour éviter de propager les microbes, les virus et les bactéries, il est important d’inciter les utilisateurs à toujours refermer la cuvette des toilettes avant de tirer la chasse afin d’éviter la projection des déjections organiques.

L’hygiène globale

Le meilleur moyen de prévenir les infections dans les sanitaires est d’adopter une approche globale de l’hygiène en associant les mesures de nettoyage et de désinfection des surfaces, de l’air et des mains.

Tous les utilisateurs doivent être éduqués à y participer activement au moyen d’une information comme un panneau d’affichage qui rappelle les règles à respecter pour assurer l’hygiène des toilettes (fermer la cuvette avant de tirer la chasse, ne pas toucher directement les poignées, jeter les déchets dans la poubelle adaptée, éviter d’emmener les sacs ou objets personnels à l’intérieur des toilettes pour éviter la contamination, etc.).

Vous devez également prévoir une poubelle pour récupérer tous les déchets et notamment les protections périodiques féminines, et nettoyer et/ou changer régulièrement la brosse des WC pour inciter les usagers à nettoyer les toilettes après leur passage.

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles récents