Protégez-vous contre les perturbateurs endocriniens
category_banniere

Protégez-vous contre les perturbateurs endocriniens

Protégez-vous contre les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont des composés chimiques qui provoquent un dysfonctionnement des hormones lorsqu’ils entrent en contact avec l’organisme. L’exposition aux perturbateurs endocriniens est, de ce fait, néfaste pour la santé sur le long terme.

Les effets des perturbateurs endocriniens n’apparaissent effectivement qu’au terme de plusieurs années et ne se manifeste pas de manière frontale. En d’autres mots, ils sont souvent associés à une pathologie. Du reste, avec plus de 800 perturbateurs identifiés à l’heure actuelle, les études sur leurs conséquences de l’exposition demeurent relativement floues. Quoi qu’il en soit, les experts recommandent de se protéger contre ces substances.

Pour se protéger contre les perturbateurs endocriniens, il suffit parfois de prendre quelques bonnes habitudes.

Protegez vous contre les perturbateurs endocriniens detail 01 scaled

Les perturbateurs endocriniens et leurs effets sur l’organisme

Les perturbateurs endocriniens peuvent être présents dans de nombreux produits de notre quotidien. Les plus connus sont :

  • Le Bisphénol A, que l’on retrouve habituellement dans les emballages ;
  • Le mercure, qui est présent dans les piles que nous utilisons pour nos appareils, le thermomètre, les plombages, les batteries… ;
  • Les phtalates contenus dans certains produits cosmétiques et d’hygiène
  • Les parabènes qu’on peut aussi trouver dans des produits cosmétiques, d’où l’importance de bien lire les étiquettes avant de les acheter. Sachez par exemple que les gels douche de la gamme VAO de SOMAPRO ne contiennent pas de parabènes, pour éviter justement les irritations que ces composants peuvent provoquer sur la peau.

En ce qui concerne les effets, il faut savoir que les perturbateurs endocriniens affectent le bon fonctionnement des hormones de l’organisme :

  • Ils se lient aux récepteurs des hormones en imitant ces dernières et en apportant des mauvaises informations au corps ;
  • Ils perturbent le processus de sécrétion et de dégradation des hormones ;
  • Ils empêchent la bonne circulation et la concentration des hormones dans le sang.

Comment se protéger contre les perturbateurs endocriniens au quotidien ?

Dans l’absolu, il n’est pas possible d’éviter les perturbateurs endocriniens, cependant, il est important de limiter l’exposition par quelques bonnes habitudes :

L’aération

Les perturbateurs endocriniens pouvant être volatils, il est important de toujours bien aérer l’intérieur de l’habitation ou des locaux professionnels. La règle à respecter est d’aérer tous les jours pendant au moins 15 minutes pour bien évacuer les substances néfastes et faire entrer l’air frais.

Il est également conseillé d’aérer un peu plus dans la cuisine où se déroule la cuisson, mais aussi pendant le ménage et pendant la douche.

Par ailleurs, les experts recommandent aussi d’aérer un peu plus longtemps l’intérieur de la maison après avoir installé des nouveaux meubles ou de nouveaux matériaux.

Les ustensiles de cuisine

Bien que les casseroles et les poêles dotées d’un revêtement antiadhésif soient très tendances, il vaut mieux les éviter. À la place, il faut utiliser des ustensiles en acier inoxydable ou en fonte, car ils ne sont pas dotés d’un revêtement qui se décollera au fil du temps.

De même, vous devez aussi limiter l’utilisation des ustensiles en plastique et préférer le verre ou l’inox. À chaque fois que vous utilisez des ustensiles en plastique, pensez à bien les laver avec un liquide vaisselle auparavant.

Protegez vous contre les perturbateurs endocriniens contenu 01

L’alimentation

La consommation régulière de fruits et de légumes constitue un moyen largement conseillé pour rester en bonne santé. Cependant, les produits utilisés pour les cultiver peuvent contenir des perturbateurs endocriniens, raison pour laquelle il est important de connaître la provenance de vos produits.

Même en étant assuré de consommer bio, prenez toujours soin de laver et de peler soigneusement vos fruits et légumes avant de les manger ou de les cuisiner. Il existe des désinfectants pour fruits et légumes que vous pouvez utiliser pour enlever toute la saleté.

Vous devez aussi limiter au maximum l’utilisation des emballages en plastique et notamment la consommation d’eau minérale en bouteille plastique.

Les vêtements

Les vêtements peuvent aussi contenir des substances qui perturbent les hormones. C’est le cas notamment des vêtements en fibre synthétique. Il vaut donc mieux porter du coton, du lin ou de la laine pour limiter l’exposition.

Il est également recommandé de toujours laver les vêtements de les enfiler pour la première fois. Ce conseil est d’autant plus valable pour les habits achetés en friperies importées.

Les jouets

Les jouets sont, avec les personnes âgées, particulièrement sensibles aux perturbateurs endocriniens. Vous devez donc redoubler de prudence quant aux produits auxquels vous les exposez. Les jouets en plastique par exemple, ne sont pas conseillés pour les enfants en bas-âge qui risquent de les porter à la bouche. À la place, vous devez opter pour des jouets en bois ou en plastique qui ne contiennent pas de phtalates.

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles récents

Retour haut de page